à la Nouvelles & histoires

Les villes ukrainiennes installent des sapins de Noël particuliers lors des pannes d’électricité généralisées et en pleine guerre actuelle

Même dans les moments les plus sombres, il y a toujours une place pour la lumière. Et parfois – même pour les lumières de Noël.

Photo : Administration municipale d’État de Kyiv

L’année 2022 n’a pas été celle que tout Ukrainien souhaitait. Depuis plus de 300 jours, le pays se défend contre l’invasion russe et vit dans un état de guerre à grande échelle, avec des alertes régulières au raid aérien, des attaques de missiles et de drones, et des blackouts électriques sur tout le territoire.

Dans ces conditions, plus de la moitié des centres régionaux ont décidé de renoncer à l’arbre de Noël pour cette période de fêtes. Y compris Kherson, Zaporijja, Dnipro, Odessa, et d’autres.

De nombreuses villes ont choisi néanmoins de mettre le sapin de Noël, mais avec une approche différente de celle des années précédentes. 

À Kyiv, toute la place Sofiїvska est habituellement rempli de lumières, de décorations diverses et de baraques de cuisine de rue. Mais cet hiver-là, il a été installé un sapin de Noël seulement de 12 mètres. Celui est décoré d’ornements bleus et jaunes, laissés des années passées, et de figurines de colombes blanches qui symbolisent la paix.

Le sapin de Noël n’est pas couronné d’étoile traditionnelle, mais de blason de l’Ukraine – le tryzoub. Et dans les parties inférieures ont été placés les drapeaux des pays qui aident Kyiv à faire face aux conséquences de la guerre. L’arbre est partiellement éclairé par des lumières écoénergétiques alimentées avec le générateur.

Photo : Administration municipale d’État de Kyiv

Un autre lieu traditionnel pour le sapin de Noël à Kyiv est le hall de la gare ferroviaire. Cette année n’y fait pas exception, mais il y a une astuce : les lumières peuvent être allumées en actionnant les pédales du dispositif spécial.

À Kharkiv, le principal sapin de Noël de la ville, ainsi que d’autres décorations, a été installé sous terre, dans la station de métro. Depuis février 2022, les citadins utilisent les stations de métro comme abris anti-bombes, puisque Kharkiv endure d’impitoyables bombardements russes.

Désormais, ils peuvent passer quelques heures sous terre pour une occasion bien plus joyeuse : Ihor Terekhov, maire de la ville, a déclaré que les gens pourraient fêter le Nouvel An près du sapin, à condition de respecter le couvre-feu. Cela veut dire le séjour dans la station de 23 h 00 à 5 h 00.

À Mykolaїv, le sapin de Noël de cette année est encore plus surprenant. En fait, il ne s’agit même pas d’un arbre. L’automne dernier, on a recouvert le monument à Saint-Nicolas, situé dans le centre-ville, de sacs de sable pour le protéger des bombardements. Maintenant, on l’a couvert de filets de camouflage vert, et a décoré « l’arbre » de quelques lumières et ornements pour apporter un peu de joie aux enfants de la ville.

Photo : Suspilne

Lviv s’en est tenu à un style plus traditionnel, et le principal changement est devenue la décoration de la cime du sapin de Noël. Elle a été réalisée en forme de barrage anti-char. Le sapin ne sera éclairé que quelques heures par jour, le soir, et si le courant est coupé dans le quartier à ce moment-là, il restera également dans l’obscurité.

Photo : Conseil municipal de Lviv

À Ivano-Frankivsk, dans le centre-ville, il a été monté une installation ressemblant à un sapin de Noël. Sa carcasse métallique est remplie de 350 dessins d’enfants, de symboles des villes ukrainiennes libérées, de rubans bleus et jaunes, et couronnée de tryzoub.

Photo : Conseil municipal d’Ivano-Frankivsk

Avec ou sans sapin de Noël, des millions d’Ukrainiens partagent le même souhait pour l’année à venir : repousser l’invasion russe, protéger leurs proches et vivre paisiblement et librement sur leur terre. Soutenez l’Ukraine pour rapprocher le jour de la victoire et répandre de la lumière tant que l’heure sombre n’est pas encore terminée.