Retour

Viols

« Les femmes seront spécialement protégées contre toute atteinte à leur honneur, et notamment contre le viol, la contrainte à la prostitution et tout attentat à leur pudeur. » Art. 27. P.3. IVe Convention de Genève. 12.08.1949

La cruauté odieuse de ces crimes ne peut rester impunie.

De plus en plus de preuves, apportées par des femmes qui se sont échappées ou ont été libérées des territoires occupés et qui ont raconté comment les occupants russes les avaient violées, émergent chaque jour. Les soldats russes ont violé ces femmes la nuit ou pendant la journée, devant leurs enfants, après qu’ils eurent assassiné les maris des femmes. 

28/03/2022

Deux occupants ont tiré sur son mari pour ensuite violer une Ukrainienne de 33 ans dans le village de Shevchenkove, dans la région de Kyiv

En savoir plus
12/04/2022

Les occupants ont capturé 25 filles âgées de 14 à 24 ans dans le sous-sol de Bucha pour les violer constamment. Neuf filles sont tombées enceintes

En savoir plus
01/04/2022

Un soldat russe a violé Luba, 29 ans, de la région de Kharkiv, pour abattre ensuite sa mère âgée

En savoir plus
13/03/2022

Un soldat russe a violé une femme de 31 ans de la région de Kharkiv dans une salle d’une école locale

En savoir plus