Retour

Destruction gratuite d’infrastructures résidentielles

« … la destruction sans motif de villes ou de villages, ou la dévastation non justifiée par des nécessités militaires est un crime de guerre. » Principe VI(b) des Principes de Nuremberg de 1950

Les Russes ont tiré environ 2.275 missiles sur les villes ukrainiennes tel que Marioupol, Chernihiv, Kharkiv, Bucha, Irpin, Gostomel vers le sol.

Jusqu’au 24 février les villes ukrainiennes étaient pleines de vie. Elles ont prospéré. Elles se sont developpées : Marioupol, Chernihiv, Kharkiv, Bucha, Irpin, Gostomel… Les rues de ces villes ressemblaient à toutes les autres en Europe, grouillant de gens paisibles vivant leur vie. Maintenant, après l’invasion brutale de la Russie, seuls la peur, la mort et le désespoir se répandent dans ces rues.

19/04/2022
La campagne de la terreur

« Tuez-les tous ». Comment la Russie détruit Kharkiv, la deuxième plus grande ville d’Ukraine

En savoir plus
10/04/2022
Hundreds of innocents murdered

La fumée noire au-dessus des forêts noires de Chernihiv

En savoir plus
Bucha, civilian executed by Russian soldiers, tied and left unburied, photo by Mihail Palinchak
06/04/2022
La chronologie de la tragédie

Le massacre de Bucha, les cauchemars d’Irpin et de Homostel

En savoir plus
Mariupol
05/04/2022
Une chronologie des crimes de guerre

La tragédie de Marioupol

En savoir plus