Un studio de design de Tcherkasy coud des uniformes avec de jolies surprises pour la défense territoriale

Les tailleurs d’un studio local de Tcherkassy ont échangé la confection de vêtements civils contre celle d’uniformes militaires. Le deuxième jour après l’invasion, les artisanes ont réalisé que, contrairement aux forces armées, les unités de défense territoriale, auxquelles les hommes ont commencé à adhérer en masse, n’avaient pas de vêtements. Les tailleurs ont acheté des rouleaux de tissu à leurs frais, puis des volontaires venus de Pologne les ont aidés. Svitlana, de Kharkiv, aide aussi à travailler sur les vêtements — elle dit qu’elle se sent utile et en sécurité ici.

Svitlana de Kharkiv

Les artisanes mettent des cadeaux dans chaque veste : des friandises dans une poche et une carte aquarelle du créateur de l’atelier dans l’autre. Le chat-roi confectionne également les vêtements spéciaux pour les guerriers. Il vit dans l’atelier et se pose sur les formes choisies pour que « rien ne blesse les défenseurs ».