Pour la fabrication de filets de camouflage, Lyubov Pohoniuk, 91 ans, a fait don d’une robe qu’elle a cousue pendant son exil de dix ans au Goulag

En 1944, Le frère et le père de Lyubov furent tués par l’armée soviétique. À l’automne, avec sa mère et sa sœur, elle fut déportée en Sibérie. Pendant une courte période, elle réussit à s’échapper. En 1945, cependant, elle fut de nouveau arrêtée et envoyée dans les camps de concentration du Goulag pendant 10 ans. C’est là-bas, qu’en 1954, elle se mit à coudre une robe qu’elle a gardée jusqu’à présent.

Pour que les bénévoles puissent confectionner des filets de camouflage, la vieille femme a remis sa robe avec une note qui disait « Officier de liaison UPA sous le pseudonyme ‘Sumna’ (‘Sad’). Néanmoins, les volontaires ont refusé d’accepter un cadeau aussi précieux – ils ont sauvé la robe et en ont déjà fait don au musée.