Olha Semydianova, mère de 12 enfants et médecin militaire, est morte au combat contre l’occupant russe

Olha a reçu le titre de mère-héroïne. La femme a élevé 6 de ses propres enfants et 6 enfants adoptés avec son mari qui sert dans l’armée. En 2015, elle est devenue une héroïne pour la deuxième fois, en rejoignant les rangs des volontaires militaires protégeant les frontières de l’Ukraine à Donetsk.

Olha est morte le 3 mars à la frontière entre les régions de Donetsk et de Zaporizhzhia. Ses proches affirment qu’elle avait prévu sa mort. Quelques heures avant sa mort, Olha a écrit à ses enfants qu’elle les aimait beaucoup et qu’elle se dirigeait vers un point chaud. Elle a envoyé un sac à dos avec ses affaires à la maison. Depuis, elle n’a plus donné de nouvelles à personne.

Gloire éternelle à l’héroïne.