Oleksandr Drimanov, 46 ans, diagnostiqué d’un cancer du poumon, est devenu chauffeur bénévole

Il y a deux ans, on a diagnostiqué à Oleksandr une terrible maladie. Depuis, il a suivi 40 séances de chimiothérapie, ce qui l’a empêché de rejoindre l’armée ou les forces de défense territoriale. L’homme a décidé d’aider les défenseurs en tant que volontaire, mais sa santé ne lui permet pas de creuser des tranchées ou de fabriquer des cocktails Molotov.

Cependant, cela n’a pas arrêté Oleksandr. Au contraire, il livre l’aide humanitaire des volontaires aux militaires dans le sud de l’Ukraine. « Même si vous êtes malade, que vous louchez ou êtes tordu, vous devez quand même être utile. Vous ne pouvez pas vous cacher », dit l’homme. À la maison, le fils de 12 ans d’Oleksandr, temporairement pris en charge par des voisins, l’attend.

Source : histoires.de.guerre.de.l’ukraine