Mykyta défend sa ville natale Kyiv dans les rangs de la défense territoriale

Du 24 au 26 février, j’avais prévu une séance photo à grande échelle au ministère des Infrastructures. Avec l’argent gagné, je voulais acheter mon propre équipement de combat.

Au cours des quatre derniers jours, on nous a donné des armes et quelques équipements – tout ce qui était disponible. Nous sommes en patrouille.

Quand la guerre a commencé en 2014, je n’avais pas les couilles de défendre mon pays. Mais je me suis fait la promesse que si une telle merde se produit – une invasion à grande échelle – alors, peu importe le coût, nous iront défendre notre pays.

Source : Humains de Kyiv https://en.zhyteli.org/