Les volontaires de « Kyiv Zoopatrol » sauvent des animaux abandonnés dans des appartements et des maisons fermés à clé.

Lorsque l’invasion russe à grande échelle a commencé, les Ukrainiens ont commencé à partir en masse vers des endroits plus sûrs dans la partie occidentale de l’Ukraine ou à l’étranger. Beaucoup n’étaient pas en mesure de s’occuper de leurs animaux de compagnie. Certains espéraient revenir bientôt. Des activistes de Kyiv ont décidé de sauver les chiens et les chats abandonnés. Par exemple, avec le consentement des propriétaires et la présence de voisins, de parents ou d’amis, ils déverrouillent les portes. S’ils ne peuvent pas entrer en contact avec les propriétaires, ils percent des trous dans les fenêtres ou dans la porte d’entrée pour nourrir et donner de l’eau aux animaux.

Les militants exhortent les gens à les informer, par le biais de leurs pages de médias sociaux, de l’existence d’animaux voisins abandonnés dans d’autres villes de l’oblast également. Ils conseillent également les personnes qui peuvent aider elles-mêmes les animaux voisins. À la fin du mois de février, les bénévoles ont réussi à recevoir et à traiter plus de 700 demandes de sauvetage d’animaux. Ils n’ont pas l’intention d’abandonner leur noble cause.