Les habitants de Demydiv ont inondé leur village pour empêcher les troupes russes d’avancer vers Kyiv

Dans les premiers jours de l’invasion à grande échelle, les Russes sont entrés dans le village de Demydiv. Cette ville est reliée à Kyiv par deux passages – le pont de Kozarovytchi a été bombardé par l’artillerie russe, et le barrage de Demydiv a été dynamité par les Forces armées ukrainiennes. Mais les habitants qui parlent aux journalistes après la libération de la région ne regrettent pas, pour la plupart, ces destructions. L’eau a créé une barrière naturelle pour les chars. Grâce à cela, l’artillerie ukrainienne a pu préparer à l’avance des frappes sur les points où les Russes construisaient des passages de pontons.

Le chef du village, Oleksandr Melnychenko, affirme que 6 habitants sont morts pendant le mois d’occupation. Les maisons et les magasins ont été endommagés par les bombardements. Mais le village a réussi à éviter le terrible destin de Bucha et n’est pas devenu un champ de bataille. Maintenant, les habitants de Demydiv attendent que l’eau se calme et s’unissent pour nettoyer. Ils cuisinent et se soignent ensemble, et les voisins apportent du carburant pour les pompes.