Les fermes de Yura , un entrepreneur et inventeur agricole, ont brûlé dans le bombardement de l’aéroport de Hostomel. Maintenant, il coud des vêtements pour l’armée

Avant le 24 février, Yura travaillait à développer une agriculture verticale innovante. Il rêvait de légumes biologiques et de fruits pouvanr crître, même en Antarctique ou Mars. Il avait investi deux ans de sa vie dans les fermes qui ont brûlé dans le bombardement russe. Après avoir perdu le travail de sa vie, il n’a pas abandonné, à la place a lancé une boutique de couture quelques jours plus tard.

« Beaucoup de mes amis militaires ont déclaré qu’ils manquaient de gilets pare-balles. Avec un ami, nous avons appris à les coudre selon les normes de l’OTAN, nous avons trouvé des fournisseurs et avons rassemblé une équipe. Mon amie a travaillé dans un studio de mariée, et elle supervise maintenant les opérations. Je m’occupe de la logistique et la collecte de fonds. Il y a 38 d’entre nous dans l’équipe maintenant », partage Yura. Dans une journée, l’équipe parvient à coudre une centaine de gilets à balles et cinquante vêtements.