Le Dr Ahmed a opéré et sauvé des blessés à Kharkiv malgré les bombardements et les explosions

Ahmed Badnaoui est orthopédiste, traumatologue et vertébrologue. L’ambassade d’Italie l’a informé qu’en tant que citoyen italien, il devait quitter l’Ukraine, mais il a décidé de rester. Sa femme et lui se sont installés sur leur lieu de travail – l’Institut de pathologie de la colonne vertébrale et des articulations. Son nouveau lieu de travail est devenu l’hôpital militaire.

L’un des souvenirs les plus terrifiants du médecin est d’avoir travaillé avec 30 victimes d’un bombardement d’une école de chars. Lui et ses collègues ont continué à fournir une assistance médicale malgré le bombardement de l’hôpital. Lorsque la ville était soumise à un couvre-feu de deux jours, Ahmed a revêtu un gilet pare-balles, a imprimé et collé un panneau à croix rouge et a marché de l’institut à l’hôpital sous les bombardements.

Un jour, en raison de la menace de provocation, Ahmed et sa femme ont décidé de quitter Kharkiv. Ils se sont rendus à Kropyvnytskyi, où l’homme a été accepté à l’hôpital des vétérans. Aujourd’hui, l’homme travaille comme traumatologue et sauve les défenseurs blessés dans les zones de combat. Il dit qu’il a beaucoup de travail à faire.