La volontaire Mariia Kelij prépare du thé et des sandwiches pour les réfugiés à la gare d’Ivano-Frankivsk

Actuellement, Ivano-Frankivsk a un couvre-feu jusqu’à 7 heures du matin. Lorsque Maria et ses collègues ont découvert que les personnes déplacées qui ont voyagé pendant 3-4 jours doivent passer la nuit en attendant à la gare, ils ont décidé d’aider. Ils nourrissent maintenant les enfants et les adultes, les réchauffent avec du thé chaud et distribuent des produits hygiéniques. Ils offrent également une petite aide psychologique – ils écoutent, parlent, soutiennent et encouragent.