La sniper Olena Bilozerska se bat pour l’Ukraine depuis 2014

En 2014, Olena a pris une arme pour la première fois pour protéger l’Ukraine de ses occupants. À l’aube du 24 février de cette année, son mari l’a réveillée avec les mots « Ça a commencé ». Le premier jour, la femme recrutait de nouveaux combattants. Ses sentiments étaient complètement différents de ceux des huit dernières années, car maintenant la guerre n’était pas seulement dans l’est du pays avec un fort arrière à Kyiv, mais très près de chez elle.

Olena dit que le nombre de femmes dans l’armée ukrainienne augmente — aujourd’hui leur nombre atteint 17%. Et beaucoup de femmes vont sur la ligne de front. « Personne ne sait quand la guerre se terminera. Mon avis : elle durera au moins un an de plus. Et elle se terminera, bien sûr, avec notre victoire – le rétablissement du contrôle des territoires ukrainiens à l’intérieur des frontières internationalement reconnues, avec Donbas et la Crimée », déclare la sniper.