La caissière Lioudmyla reste à Kyiv malgré les bombardements et le danger

Lorsque l’invasion russe à grande échelle a commencé, Lioudmyla Zubashych a voulu rejoindre la défense territoriale. Puis elle a réalisé qu’en faisant simplement son travail, elle pouvait aussi apporter une aide importante. Le supermarché étant confronté à un manque de personnel, la femme a assumé de nouvelles responsabilités. Pour se rendre au travail, elle est prise en stop, prend un taxi ou se déplace à vélo.

« Je suis simplement heureuse d’avoir la possibilité de travailler. On sent une grande unité au sein de l’équipe et avec les clients. La motivation est folle. Mes collègues et moi nous dynamisons mutuellement et nous transmettons cette humeur aux autres, et c’est la meilleure chose qui puisse sortir de la situation actuelle. »