L’écrivain et poète Serhii Zhadan est bénévole à Kharkiv

Since the beginning of the full-scale war, Serhii has not left the city where he has lived since Depuis le début de la guerre à grande échelle, Serhii n’a pas quitté la ville où il vit depuis ses années d’études. Depuis le 24 février, il aide à fournir l’équipement et l’aide humanitaire nécessaires, partage la vie de Kharkiv et enregistre des entretiens avec des médecins, des bénévoles et des artistes locaux.

L’écrivain partage ses observations et ses opinions sur les médias sociaux. L’une de ses citations est déjà devenue emblématique dans cette guerre : « Et surtout, mes amis, n’oubliez pas : l’histoire n’est pas seulement réécrite aujourd’hui – elle est réécrite en ukrainien. » Pendant ce temps, l’Académie polonaise des sciences a proposé de nommer Serhii pour le prix Nobel de littérature.