Iaroslav, 11 ans, s’occupe de sa mère et de sa sœur qui ont perdu leurs jambes lors du bombardement russe de la gare de Kramatorsk

Début avril, Natalia a décidé d’emmener ses enfants loin des bombardements. Le père des jumeaux de 11 ans, Iaroslav et Iana, était mort, et leur beau-père était parti à la guerre. La mère et les enfants ont prévu de partir pour Iaremche, dans la région d’Ivano-Frankivsk. Alors qu’environ 4 000 passagers attendaient le train à la gare, Jana et sa mère ont décidé d’aller chercher du thé chaud chez les volontaires. Elles étaient dans la rue lorsqu’un missile russe a frappé la gare. À la suite de l’impact, la femme a perdu une jambe et sa fille les deux.

La famille reçoit actuellement un traitement médical à Lviv. Iaroslav vit dans le service avec sa mère et sa sœur et les aide : il leur donne les objets nécessaires, appelle l’infirmière et va au magasin. Natalia et Iana se préparent à recevoir des prothèses et une rééducation aux États-Unis. Quant à retourner dans leur ville natale, elles ne veulent pas le faire tant que les occupants russes y sont encore.