Borys Romanchenko, qui a survécu à un camp de concentration nazi, est mort du bombardement russe de son appartement à Kharkiv

Borys Romanchenko, 96 ans, a survécu à quatre camps de concentration de 1941 à 1945, dont le célèbre Buchenwald.

L’appartement de Borys dans le district de Saltivka à Kharkiv a été bombardé, comme l’a rapporté sa petite-fille Yuliia. «Il vivait dans cet appartement à Saltivka depuis plus de 30 ans; récemment, il y était seul. J’ai proposé qu’il parte, mais il a refusé. Il avait des difficultés à marcher et à entendre, donc il n’a pas accepté de partir », a déclaré Yuliia.

Maintenant, il est presque impossible de transférer et d’enterrer son corps alors que l’armée russe continue de bombarder Saltivka. Le maire de Kharkiv Ihor Terekhov a ordonné à Borys d’être enterré aux frais du conseil municipal.