Aurika, étudiante en médecine, dispense des soins de santé à Kyiv pendant la guerre

Une semaine avant le début de la guerre, la jeune étudiante Aurika a posté sur son Instagram des photos joyeuses de la plage d’Odessa. Maintenant, avec d’autres professionnels de la santé, elle reste à Kyiv sous les bombardements pour aider les blessés et les personnes laissées sans soins médicaux.

Aujourd’hui, sur sa page, elle écrit : « Les jours ne passent plus, ils doublent plutôt en temps. L’adrénaline ne me lâche pas, elle me donne de l’énergie. Mon esprit reste calme, évitant les doutes et les peurs. Et chaque ‘comment ça va ?’ m’étreint et ne me lâche plus. »