06/03/2022
8 personnes sont mortes, dont une famille – une mère et deux enfants

Les troupes russes ont ouvert le feu sur les civils pendant l’évacuation d’Irpin, banlieue de Kyiv

Irpin victims
Photo : Andriy Dubchak / AP

Les Russes ont tiré, probablement, avec des mortiers de calibre 122, sur des innocents. Des civils, des volontaires et des secouristes se sont cachés sous les décombres d’un pont bombardé pour se protéger des tirs.

Toute la famille de Serhiy Perebyinis est également morte ce jour-là. Sa femme, Tatiana, Nikita de dix-huit ans et Alice de neuf ans, ont essuyé des tirs de mortier pendant l’évacuation. Serhiy a appris la tragédie par les nouvelles.

Photo : Andriy Dubchak / AP

Même les animaux domestiques de la famille Perebyinis n’ont pas échappé au massacre sanglant d’Irpin. Ils avaient deux chiens : l’un est mort, l’autre a été sauvé par un journaliste étranger. Le chien a perdu sa patte arrière.

Serhiy Perebyinis, qui est resté seul, promet de faire tout son possible pour que ceux qui ont assassiné sa femme et ses enfants paient pour ce qu’ils ont fait.

« J’ai reconnu mes enfants à leurs vêtements, leurs affaires, leurs valises et la caisse de transport qui avait été avec nos deux chiens. J’ai téléphoné à mes amis à Kyiv, ces gens qui allaient à l’hôpital. Je leur ai dit de chercher ma femme à l’hôpital. Mais les enfants étaient là. Ils sont morts ».

Serhiy Perebyinis
Serhiy avec les portraits des proches péris. Photo : Lynsey Addario / The New York Times

« Je vais demander l’aide des organisations qui enquêtent sur les crimes de guerre. Il s’agit d’un véritable crime contre les personnes. Ce sera ma mission », a déclaré Serhiy Perebyinis, qui a perdu toute sa famille au moment où elle tentait d’évacuer Irpin.

Explorer plus

Lyman exhumation
24/10/2022
111 civils et 35 militaires tués

Deux grands sites d’enterrement ont été découverts après la libération de Lyman

En savoir plus
Bucha
07/04/2022
Recherche de corps

La femme tuée par les Russes a été identifiée à travers sa manucure sur la photo. Elle s’appelait Irina

En savoir plus
Bodies found after the liberation of Bucha. Locals would later report mass executions of army-age men (16-60 years old), lined up against the wall in backyards, hands tied with rope or tape. Photo: Vadim Ghirda
02/04/2022
400 tués, 200 disparus (le nombre augmente)

Le massacre de Bucha. Les Russes ont tué, violé et torturé des personnes dans la région de Kyiv

En savoir plus
01/04/2022
Tué de deux balles

Les Russes ont abattu Maksym Levin, un photojournaliste non armé.

En savoir plus
17/03/2022
L'occupant a également tiré sur son fils, mais le garçon a survécu.

Un soldat russe a tué un homme devant l’un de ses trois fils à Bucha occupée.

En savoir plus
Russian occupiers shelled civilians standing in line to buy bread in Chernihiv
16/03/2022
14 morts

Les occupants russes ont bombardé des civils faisant la queue pour acheter du pain à Tchernihiv

En savoir plus